La piscine, pour toi ou non ?

0
1756

Personnellement, la piscine, j’adore. 🙂 Certains doivent se demander pourquoi aller dans un bassin plein de flotte avec un bonnet tel un prĂ©servatif sur la tĂȘte, et des lunettes collĂ©es Ă  mon visage est ma passion. “Pourquoi aime-t-elle s’infliger pareil supplice?” doivent-ils mĂȘme se demander. (Ou alors ils s’en foutent, et ont passĂ© leur route) (c’est possible aussi lol)

Aller Ă  la piscine municipale, ridicule ou pas ? Quel est ton choix ?

Ridicule? Pas du tout ! Nous y sommes tous Ă  la mĂȘme enseigne. C’est le pays des bonnets et des lunettes. Puis personnellement, je ne reste pas hors de l’eau pour m’afficher avec mon dernier maillot DĂ©cathlon (lol). J’y vais, je rentre dans l’eau, je nage puis je m’en vais. Ni vu ni connu presque. Mesdemoiselles, rassurez-moi : ĂȘtes-vous dans mon cas, ou suis-je un cas isolĂ© ? Ce que nous devons faire en moyenne tous les mois pour avoir les jambes douces, est-ce vraiment un frein pour vous si cela n’a pas Ă©tĂ© fait ? Car dans mon cas, ça n’en est pas un. AprĂšs tout, qui va regarder ça dans la piscine ? Tu imagines un ou une nageuse avec son bonnet et ses lunettes, mettre la tĂȘte sous l’eau pour te regarder de haut en bas et se dire “tiens, elle ne s’est pas Ă©pilĂ©e elle?” Et bien je cours le risque. Le prĂ©judice est faible. Tu as le choix entre le jugement d’une personne que tu ne connais pas ((et que tu ne reverras certainement pas ou que tu ne reconnaitras pas sans bonnet Ă  l’extĂ©rieur de la piscine) et le fait de passer un bon moment, te dĂ©penser et te sentir ensuite comme sur un nuage avec cette sensation de bonne fatigue que j’adore (vive les endorphines d’aprĂšs sport). Alors pour moi le calcul est vite fait. Je prĂ©fĂšre mon bien-ĂȘtre au possible jugement des autres (sĂ©rieux, vous pensez que certaines personnes n’ont que ça Ă  faire ? Peut-ĂȘtre. Et bien tant pis. J’ai fais mon choix).

La piscine, pour une pratique Ă  toute Ă©preuve

J’ai appris Ă  nager Ă  6 ans Ă  la piscine municipale de la petite ville oĂč je vivais enfant. Au dĂ©part on t’apprend Ă  nager la brasse. Je ne nageais pas plus que ça, mais je savais nager en somme. A l’adolescence, je me suis mise Ă  faire des longueurs. J’Ă©tais toute fiĂšre de faire 50 longueurs d’une piscine de 25 m. Mais j’avoue que faire uniquement la brasse, ce n’est pas le top. Enfant je ne comprenais pas pourquoi les gens aimaient faire des longueurs et les enchaĂźnent sans s’arrĂȘter. J’ai compris Ă  ce moment-lĂ . Mais c’est un peu plus tard, vers mes 18 ans (et oui j’ai pris mon temps), que j’ai appris Ă  faire le crawl. Je n’en avais pas la nĂ©cessitĂ© avant. Mais quand j’ai voulu entrer en fac de sport et que la natation est un sport sur lequel tu peux tomber, il fallait que je sache nager le crawl. Tu te vois en fac de sport nager juste la brasse ? La honte quand mĂȘme. Bon au final je n’ai pas eu natation, mais au moins j’Ă©tais prĂ©parĂ©e, et j’ai connu vĂ©ritablement ce qu’Ă©tait la natation, et les bienfaits que cela procure.
Mon pĂšre est venu avec moi une fois Ă  la piscine d’Aix (en Provence. J’habitais pas loin avec mes parents) et m’a appris cette nage. Ensuite, j’y allais rĂ©guliĂšrement seule pour m’amĂ©liorer. Pour le dos crawlĂ©, je n’aimais pas trop. On dĂ©vie de sa trajectoire sans s’en rendre compte et on ne voit pas les gens pour Ă©viter une possible collision. En fait, on nage Ă  l’aveugle. Mais je m’y suis quand mĂȘme mise quelques mois plus tard, quand une poussĂ©e de SEP (pas encore diagnostiquĂ©e Ă  ce moment-lĂ . Nous Ă©tions fin 2003) m’a amenĂ©e chez un kinĂ© du sport qui diagnostiquĂ© une cruralgie, et arriva donc Ă  la conclusion qu’il fallait que je muscle mon dos. Le dos crawlĂ© est parfait pour ça, c’est donc ce que j’ai fait. Petite astuce : nagez dans une piscine couverte, et suivez une ligne au plafond de la piscine pour tenter de nager droit. Au dĂ©part ce n’est pas Ă©vident, mais plus on pratique plus on y arrive 🙂

Les bienfaits de la natation, vous les connaissez ?

La natation, tout le monde le dit, est un sport complet. Cela permet de tonifier, de muscler l’ensemble du corps (bras, jambes, fessiers, ventre). Et pour y parvenir, un seul mot d’ordre : nager. Prendre du plaisir est important, sinon vous n’irez pas trĂšs souvent. Il n’y a pas trĂšs longtemps, j’y allais 3 fois par semaine. A prĂ©sent, avec ma vie de maman, mes autres activitĂ©s (coach sportif, yoga) et ma prĂ©paration au triathlon (vĂ©lo, course), je ne peux pas tout faire, et je peine Ă  y aller 2 fois par semaine. Pourquoi n’y a-t-il que 7 jours dans une semaine ? La natation, c’est idĂ©al pour se dĂ©tendre, et ĂȘtre bien avec son corps. Contrairement Ă  la course Ă  pied ou Ă  d’autres sports, il n’y a aucun choc. C’est un sport doux qui ne fera aucun mal Ă  vos articulations. C’est bien de blablater, mais soyons plus prĂ©cis. Quels sont les bienfaits de la natation ?

– Affiner son corps et se muscler sans douleur,
– Aucun impact pour les articulations,
– Meilleures capacitĂ©s cardiaques et respiratoires,
– Vertus dĂ©stressantes. L’apesanteur permet le relĂąchement des muscles. Alors adieu stress, et tension et bonjour Ă  une meilleure estime de soi !
– Meilleure circulation du sang dans les jambes,
– Grandes variĂ©tĂ©s d’exercices (brasse, crawl, dos crawlĂ©, papillon)

La piscine à quelle fréquence ?

Depuis plus de 10 ans maintenant, je vais Ă  la piscine 2 Ă  3 fois par semaine (un peu moins en ce moment 🙁 ) Actuellement, je nage 1,5 km, soit 60 longueurs d’un bassin de 25m, et 30 longueurs d’un bassin de 50m. Si tu aimes la natation, comme moi, tu prĂ©fĂšres (je pense mais rien de sĂ»r), les piscines de 50m de longueur. Cerise sur le gĂąteau : quand elle est ouverte, l’Ă©tĂ© tu fais ton sport et tu bronzes en mĂȘme temps ! Topissime!

Mais pourquoi aime-t-on nager ?

Selon moi, la piscine permet de pratiquer une activitĂ© physique (c’est le but premier quand mĂȘme), mais pas seulement. On se dĂ©tend Ă©galement, on rĂ©flĂ©chit, on laisse son esprit s’Ă©vader. Ce qui fait un bien fou. On en ressort fatiguĂ© (de la bonne fatigue), mais aussi dĂ©tendu. Un conseil : tu es Ă©nervĂ©, contrariĂ© Prends ton maillot, une serviette, et un bonnet (et oui 🙁 mais c’est pour l’hygiĂšne) et va faire quelques longueurs. Si tu ne nages jamais, fais-en juste quelques-unes. N’y va pas trop fort, sinon tu vas t’en dĂ©gouter, et ce n’est pas le but. Tu verras, tu te sentiras bien mieux, et tu dormiras comme un bĂ©bĂ©. Crois-moi, une fois j’en ai oubliĂ© pourquoi j’Ă©tais Ă©nervĂ©e 2 heures plus tĂŽt contre mon chĂ©ri. C’est magique 🙂

Tu me diras peut-ĂȘtre que le sport en gĂ©nĂ©ral procure cette fatigue, et cette sensation de bien-ĂȘtre. Tu n’as pas tort. Mais concernant la natation, je pense que c’est accentuĂ© du fait que nous sommes plus lĂ©gers dans l’eau. Ce seul fait dĂ©tend d’emblĂ©e le muscle. Retiens ces quelques mots : tu es fatiguĂ© ? StressĂ© ? ContrariĂ© ? Tu as passĂ© une mauvaise journĂ©e ? Prends ne serait-ce que 30 min (pas moins car ce serait dommage de payer 3 euros pour tout juste 20 min, non?) et va faire quelques longueurs. Nage comme tu prĂ©fĂšres (brasse, crawl … (en gĂ©nĂ©ral ce n’est pas le papillon 🙂 … que je ne sais mĂȘme pas faire d’ailleurs) ou mĂȘme avec une planche, ils en prĂȘtent Ă  la piscine. Mais dans ce cas je te conseille de t’acheter des palmes sinon tu n’avanceras pas :(. Prends du temps pour toi ! Pense Ă  toi ! MĂȘme si tu es une maman, tu as le droit de faire une activitĂ© pour toi et seulement pour toi ! Une maman qui nage, c’est une maman Ă©panouie ! Et des enfants heureux !! :). (crois-moi, ma fille aime que j’aille Ă  la piscine comme ça aprĂšs je suis dĂ©tendue et cool 🙂 )

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here