L’Île Maurice pour des vacances inoubliables

Le

L’Île Maurice fut nos premières grandes vacances en famille. Pourquoi partir si loin avec un jeune enfant (nous n’étions encore que 3), alors qu’il y a de si beaux endroits en France? Sérieux, vous ne voyez pas?

L’Île Maurice, une île magnifique, une aventure

La France regorge de beaux endroits, mais aller à l’étranger, comme à l’île Maurice, c’est le dépaysement total, une expérience de vie je dirais même. C’est la découverte d’une autre culture, d’une manière de vivre différente. Cette île est magnifique, et les gens très accueillants. Nous avons logé chez ma meilleure amie qui y tient un restaurant depuis quelques années maintenant. Nous en gardons un excellent souvenir.Même Louane, qui avait tout juste 3 ans à ce moment-là, se souvient encore du parachute ascensionnel que l’on avait fait à 2. Elle, qui est un peu trouillarde sur les bords, était partante pour le faire. Et au moment du décollage, quand je l’ai vu ne pas changer d’avis et être si enthousiaste, elle m’a impressionnée (#mamanfandesafille lol). Nous n’avons pas tout fait (nous en gardons pour la prochaine fois 🙂 ), mais nous nous souvenons avec enthousiasme de notre visite de cette île.Et petit plus intéressant : entendre la langue anglaise dans le quotidien (vous voyez que ça aide l’école bilingue lol:) ) Voyager, se créer des souvenirs, qu’y a-t-il de mieux ? Et au Soleil, une destination paradisiaque ? Maintenant que je me suis remis à la marche, j’aurais adoré y faire des randonnées, et même des sorties vélo. Idées pour une, non, la prochaine fois 🙂
L’Île Maurice et ses forêts tropicales, ses cascades, ses plages, ses lagons… Ça y est je veux y retourner 🙂

Pour des souvenirs gravés à jamais

Nous n’avons pas fait des excursions tous les jours. Louane n’avait que 3 ans. Puis juste aller à la mer c’était déjà le top. Nous nous rappelons encore de la Vanilla Parc avec ses crocodiles et leurs coups de mâchoires qui résonnent encore dans nos mémoires (pour attraper un poulet cru lancé par un gardien, je précise), ou encore ses énormes tortues qui passaient juste à côté de nous. On pouvait même les nourrir (attention, pas avec n’importe quoi, des branches achetées spécialement là-bas pour elles). Cette expérience-là ne fut pas du goût de ma fille. En même temps, déjà que je les trouvais impressionnantes, alors je n’imagine même pas ce que cela pouvait paraître de son 1m de haut. Elles devaient lui sembler pareilles à des dinosaures.

Il y eut aussi le bateau pirate de l’Île aux Cerfs. Elle se souvient même de ce qu’elle y a mangé. Les chansons des “pirates”, le soleil, la mer turquoise si chaude, la balade en bateau ,les cascades, le parachute ascensionnel et notre descente pour toucher l’eau, notre atterrissage raté aussi 🙂
La conduite à gauche … Mon dieu je ne pourrais pas m’y habituer. J’ai testé et je devais rouler en plein milieu tellement je n’avais pas la notion des distances de ce côté-là de la route lol.

Pour les anglophobes (ce mot existe?), rassurez-vous, ils parlent très bien français. L’anglais est la langue officielle pour tout ce qui est paperasse, documents… Mais vraiment, si vous en avez la possibilité, allez-y 🙂 Souvenirs fabuleux assurés.

Cette île de l’Océan Indien, refuge d’une amie proche

Ma meilleure amie, que je connais depuis le collège, y vit avec son fils depuis quelques années. Elle y a repris un restaurant. Sa vie est là-bas à présent. Elle est la marraine de Louane, et son fils a le même âge. Bon de souvenirs, ils étaient comme chien et chat lol!
Ce fut l’occasion de découvrir sa nouvelle vie 🙂 Tout quitter pour vivre pleinement sa vie ! Elle est un exemple pour moi. Nous y retournerons un jour, mais Natacha si tu lis ces lignes, ne t’inquiète pas, nous louerons une chambre d’hôtel ou un appartement en AirBnB la prochaine fois :). Nous sommes 4 à présent, dont un bébé. Ce sera bien plus pratique pour chacune de nous 🙂

Je suis ravie de la savoir heureuse et épanouie. Et c’est avec grand plaisir que j’aimerais la revoir bientôt. Et Louane aussi 🙂

Si tu devais choisir une destination, comme ça au hasard, où irais-tu ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La vie est une succession de choix. J'ai changé d'orientation professionnelle vers mes 25 ans pour vivre du web. Comment ? Avec le meilleur partenaire de la Terre (mon chéri), j'ai pu me former et travailler dans divers domaines : dropshipping, vente sur Amazon, référencement naturel, j'ai aussi rédigé des fiches produits, des articles de blog. A côté de ça, je mène une vie de maman épanouie. Oui je suis une maman qui déchire!!! ? Et une maman sportive qui plus est!

LIRE LA SUITE

Cette technique de copywriting multiplie les ventes

  Technique de copywriting : comment décrire la vie de votre prospect qui a utilisé votre produit ? À la faveur d’une formation,...