Comment monétiser un site web ?

Le

Aujourd’hui, il existe plusieurs manières d’augmenter ses revenus et internet en fait partie.
Beaucoup de monde pensent qu’en ayant le plus beau des sites, le tour est joué. Pourtant, il ne s’agit que du début.

Comment réussir à gagner de l’argent avec un site internet ? Il est intéressant de se pencher sur la question pour faire les meilleurs choix, suivre les meilleures stratégies, et éviter ainsi de faire des erreurs qui pourraient vous amener à renoncer.

N’oubliez pas : l’échec n’arrive qu’à ceux qui abandonnent.
Penchons-nous sur les méthodes qui ont fait leur preuve pour monétiser un site web (n’allons pas réinventer la roue).

Six méthodes pour monétiser un site web

Il existe de multiples façons de monétiser un site web. Nous allons les passer en revue. Mais permettez-moi de me pencher plus sérieusement sur les trois premières, celles qui sont le plus viables sur le long terme, qui demandent du temps, mais vous permettront de consolider une vraie audience.

Site e-commerce

Il s’agit de la méthode par excellence, celle qui vient à l’esprit de tous lorsque l’on parle de vivre d’un site web.
Créer un site web fonctionnel avec un joli design, de belles photos, du texte qualifié, … c’est important. Il faut également répondre à la question suivante : comment vendre ?
des produits en stock chez Amazon, par exemple, ou chez soi, ou encore d’un entrepôt ou autres sociétés de logistique ? Le plus rentable, selon moi, reste d’avoir du stock chez Amazon. Les prix de stockage et d’envoi ont fortement diminué au cours de ces dernières années. De plus, Amazon gère le SAV (ce qui enlève une belle épine du pied). Mais le must, c’est que vous profitez de leur visibilité sur le net. C’est un peu comme avoir sa boutique sur les Champs Elysées !!

en dropshipping. Pour les novices, cela signifie que vous ne possédez pas de stock. Cette technique commerciale permet de vendre des produits directement du fournisseur vers le client. Cela évite des frais de stockage, mais en général, les délais de livraisons sont plus long. Tout dépend où se situe le fournisseur. Généralement, il vient d’autres pays, comme la Chine. Mais il peut être en France, en Italie, en Allemagne, …

La vente de produits en e-learning

C’est ce que font les infopreneurs. Ils vendent des produits dématérialisés, comme des formations, des ebooks, des guides, du coaching, …
Cela évite de multiples frais comme l’achat de stock, l’envoi, la douane, … mais un service réactif et professionnel est tout aussi important.
C’est le choix qu’ont fait beaucoup de personnes, comme Stan Leloup, Théophile Eliet, David Laroche, Franck Nicolas, … Développement personnel, marketing, … même la rédaction web sont autant de spécialités qui peuvent être monétisées.

A l’heure actuelle, il est important de se former et de plus en plus de monde en sont demandeurs. Ce marché représentent une réelle source fiable de revenus sur le long terme.
Il est alors important de trouver le domaine qui vous intéresse et pour lequel vous avez des compétences, vous former car il est toujours important de le faire et vous lancer.

L’affiliation

J’affectionne tout particulièrement cette méthode, car l’affilié, ou celui qui a du trafic et qui fait la promotion d’un produit par le biais de son site ou blog, ne possède aucun stock. Il lui suffit d’avoir une audience, du trafic et de faire la promotion d’un produit qui se situe dans une niche en accord avec ses valeurs et ce qu’il propose.
A chaque vente réalisée par l’affilié, l’annonceur, soit le site commercial qui cherche à développer son activité, verse un pourcentage sur la vente du produit concerné.

L’affiliation peut aussi concerner des produits de e-learnings comme la vente de formations, d’ebooks, …

Les publicités par clic

Cette méthode pour monétiser un site demande beaucoup de trafic pour commencer à percevoir un revenu intéressant. Des milliers, voir des millions d’utilisateurs sont nécessaires, et nous sommes bien d’accord que ce chiffre ne s’atteint pas du jour au lendemain, en un claquement de doigts.
Mais ne faisons pas de cachotteries, parlons-en.

Le programme créé par Google, pour gagner de l’argent par ce moyen, se nomme Google Adsense. Il met en relation des éditeurs (propriétaires de sites web, blogueurs) avec des publicitaires (marketeurs, propriétaires de sociétés, de produits).
Il suffit simplement de placer un code sur le site web qui affichera alors des publicités pertinentes, soit en accord avec votre niche. Par exemple, si votre site parle de la beauté des femmes, les publicités ne traiteront pas de niches de chiens, mais plutôt de produits minceur, de maquillage, …

Dès qu’une personne clique sur la publicité, vous percevez des fonds. Cela va, en général, de 0,5 $ à 5 $ par clic. Cela peut être très rémunérateur, mais demande beaucoup de trafic.
Cette méthode peut être mis en place sur un site web, un blog, même sur une chaine Youtube.

Vendre de l’espace publicitaire

Il s’agit de proposer à la vente un espace pour de la publicité sur votre site web. Il est important, bien entendu, de prévoir un prix à l’avance. Par exemple, une bannière dans la barre latérale coûtera X € par mois.
Encore une fois, pour pouvoir proposer des tarifs conséquents, il est nécessaire d’avoir beaucoup de trafic.

Vendre des articles sponsorisés

Un article sponsorisé est un article rédigé par un blogueur, ou un site avec une certaine influence à la demande d’un annonceur sur sa marque, un de ses produits contre rémunération pour sa rédaction, sa publication, et par conséquente sa médiatisation sur le site en question.
Vous l’aurez compris, pour proposer des articles sponsorisés, et à prix intéressant, votre site doit une nouvelle fois avoir un certain trafic.

Mes conseils en terme de rentabilité

Attention, il est possible d’avoir énormément de trafic mais peu de ventes, ou inversement encore un trafic assez faible mais une bonne rémunération.
Comment cela est-il possible ?

Établir votre cible

Pour rentabiliser un site web, il faut miser sur le contenu rédactionnel, ou visuel par exemple sur Instagram, ou encore le contenu vidéo si vous êtes sur Youtube.
Il est important de cibler votre persona, ou internaute idéal.

N’essayez pas de capter le plus de monde possible, mais établissez plutôt le profil imaginaire de personnes réelles susceptibles d’être intéressées par le produit et/ou service proposé. Cette étape est cruciale car elle va déterminer votre succès.
Mieux vaut avoir une audience de 2 000 personnes dans votre niche, plutôt que 100 000 de tout horizon qui ne seraient pas amenées à acheter votre produit ou service.

Par exemple, si vous avez un blog de maman, il est mieux d’être suivie par 2000 mamans, plutôt qu’avoir une audience de 1000 000 personnes regroupant des hommes et femmes à la retraite, des adolescents, des étudiants, … ou autres qui ne se sentiront pas concernés par votre message et qui ne représentent pas de potentiels acheteurs.

Pour réussir à se créer une audience ciblée et réelle, il faut :
être spontanée ;
partager ses valeurs en toute transparence ;
axer son site et sa communication autour d’un public qui nous ressemble ;
ne pas faire du volume pour faire du volume ;
préparer un planning éditorial pour un site web par le biais d’un blog ou page fixe, ou encore sur Facebook, Youtube avec des vidéos ciblées sur la longue traîne.
Le planning éditorial prévoit la contenu à produire pour un média. Cela permet l’animation d’un site web, d’une page, d’un compte Facebook, Youtube …

Faire de la longue traîne

C’est le meilleur moyen pour construire son audience sur le long terme.
Bien évidemment, cela demande du temps, mais c’est c’est ce qui vous permettra de durer et de consolider votre site web.

Lorsque l’on démarre un blog, un site, une page, … ce dernier est peu puissant. L’erreur à éviter est de travailler sur des requêtes à gros volume de recherches. Regardez ce que fait la concurrence. Si une requête a de gros concurrents, ne la travaillez pas. Concentrez-vous sur de la longue traîne. Préférez faire appel à des rédacteurs si cela n’est pas votre métier.

La première erreur lorsque l’on investit dans le web est de s’éparpiller pour multiplier ses sources de revenu. Mais c’est en réalité le meilleur moyen d’échouer. Restez focus sur un projet, puis passez au suivant quand le premier est viable et sécurisé.
Pour y parvenir, faites de l’AB testing, tester votre audience, allez jeter un oeil sur Google Analytics pour vous faire une idée de votre audience et de ce qui marche.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de rester focus, de vous former si nécessaire pour améliorer vos compétences et de vous lancer. C’est le meilleur moyen de réussir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

La vie est une succession de choix. J'ai changé d'orientation professionnelle vers mes 25 ans pour vivre du web. Comment ? Avec le meilleur partenaire de la Terre (mon chéri), j'ai pu me former et travailler dans divers domaines : dropshipping, vente sur Amazon, référencement naturel, j'ai aussi rédigé des fiches produits, des articles de blog. A côté de ça, je mène une vie de maman épanouie. Oui je suis une maman qui déchire!!! ? Et une maman sportive qui plus est!

LIRE LA SUITE

5 conseils pour réussir l’animation d’une formation

L’animation d’une formation requiert une bonne préparation pour impacter efficacement les participants. Pour favoriser chez ceux-ci une bonne acquisition...